Le ronronnement du chat : l’appréciez-vous ?

Les chats, ou plus précisément certains félins, sont connus pour une caractéristique particulière : le ronronnement. Certaines personnes adorent ce fait tandis que d’autres voudraient bien que les chats gardent leurs silences. Et pourtant, il est quasiment impossible d’empêcher ce phénomène naturel et même intuitif chez les chats ! Mais quelle place au ronronnement ?

Ronronnement chatDivers sens au ronronnement

Le ronronnement est une autre façon de communiquer appartenant aux chats. En fait, grâce à ce dernier, ils peuvent faire passer des messages que les propriétaires pourraient capter en faisant plus attention à ce bruit. Le ronronnement chez le chat peut signifier :

  • Je suis content : cela se produit souvent lorsqu’il reçoit des câlins, de l’attention, lorsqu’il s’alimente ou s’il se sent juste bien à côté de son propriétaire.
  • Je veux quelque chose : avec le traditionnel frottement aux jambes et aux murs, le chat ronronne pour attirer l’attention de son maître.
  • Je suis soumis : les rivalités et les dominances entre les animaux existeront toujours. Ainsi pour montrer à son ennemi (peut-être plus fort que lui) qu’il est pacifique, le chat ronronne ou à sa mère également.
  • Je suis malade : le ronronnement n’est pas associé qu’au bien-être. S’il souffre, est inquiet, se sent menacer, le chat peut montrer son malaise par le ronronnement et s’apaiser par la même occasion.

Il est bon de noter qu’il existe des chats qui ronronnent plus souvent et plus intensément (en matière de volume) que certains, et d’autres qui ronronnement plus rarement ou jamais. Mais le son peut être accentué par des câlins par exemple.

Le ronron thérapie

Même si le ronronnement trop bruyant peut être source de gêne, à l’inverse il peut être intéressant dans le suivi de thérapie à base de ronronnement. Le ronron du chat peut faire du bien à l’homme en :

  • Le déstressant : en cas de stress accumulé, prendre entre ses bras un chat et le cajoler déclenchera le ronronnement anti-stress.
  • L’apaisant : tout comme le chat arrive à s’apaiser lui-même en ronronnant, le ronron peut également détendre l’homme agité et calmer ses inquiétudes.
  • Le réconfortant : pour les personnes se sentant seules, ou à la suite d’un gros chagrin, le ronron peut prendre part dans le rétablissement du moral de son propriétaire et le consoler.

Il peut être difficile de différencier les ronronnements émis par votre chat. Pour ce faire, il vous faudra plus de communication et d’étudier plus en profondeur ces types de ronronnements. Cela peut s’avérer très utile en cas de mal-être du chat où il vous faudra vous rendre au plus vite chez votre vétérinaire. Mais en attendant, puisque le ronronnement possède des vertus thérapeutiques, profitez-en au maximum.